Hiroyuki Shindo Indigo

Au nord de Kyoto, dans le petit village de Kita à Miyama nous avons rencontré Hiroyuki Shindo artiste textile maître dans la teinture naturelle à l'indigo.

Lors de notre arrivée, il nous a chaleureusement accueilli dans sa maison traditionnel au toit de chaume datant de la Période Edo (1603-1867). Au rez-de-chaussée se trouve son atelier de teinture et au premier étage on peut visiter son "Petit Musée de l'Indigo".

Dans son musée sont exposé des vêtements, tissus et étoffes teints à l'indigo naturel provenant d'Asie, d'Afrique, d'Amérique, d'Europe et bien sur du Japon, qu'il a récolté durant 30 ans dans des marchés ou lors de ses voyages.

Shindo nous explique qu'il a découvert la teinture à l'indigo alors qu'il était étudiant aux beaux arts à l'université de Kyoto dans les années 60 et que cette technique traditionnelle de teinture naturelle, longue et complexe était à l'époque sur le déclin. Il décide de se former et parcours des kilomètres à vélo après ses cours pour pouvoir apprendre dans des ateliers encore existant.

Il utilise dans son travail des techniques traditionnelles de teinture comme le shibori et d'autres techniques de réserve. Il travail uniquement avec de l'indigo naturel qu'il fait fermenter avec des cendres, de la chaux, du son, et du sake dans ses cuves en céramique.

Nous remercions chaleureusement Hiroyuki Shindo, sa femme et leur fils pour leur accueil ainsi que l'artiste plasticienne Betty de Paris qui nous a conseillé de venir le rencontrer.

Vous trouverez plus de photographies et de détails après notre retour dans la partie chapitre du site.

Monsieur Hiroyuki Shindo en train de préparer le tissu pour la réalisation de son "Shindigo Shibori"

Atelier d'Hiroyuki Shindo

The Little Indigo Museum

Cuves d'Indigo

Torii, entrée du temple Kamakura

Le village de Kita à Miyama au pied des montagnes, avec ses arbres à kaki

Posts Récents
Rechercher par Tags